Les dossiers d’actualités
Imprimer cette page 20-01-2005 18:07

Trentième anniversaire de la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse

Le 17 janvier 1975 était promulguée la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite "loi Veil", du nom de la ministre de la Santé de l’époque, à l’origine du texte, Simone Veil.

Trente ans après, retour sur une réforme fondamentale, qui donna aux femmes la pleine jouissance du droit à disposer de leur corps ; un droit qui fait toujours l’objet d’une attention particulière de la part non seulement de la société civile mais aussi des pouvoirs publics, comme le prouve la création en 2004 de l’IVG médicamenteuse "en ville".

Une réforme historique, une réforme majeurer pour les droits des femmes

Répondant aux demandes croissantes des femmes, du monde associatif et du secteur médical, le Gouvernement de l’époque, dirigé par Jacques Chirac, alors Premier ministre, a inscrit le projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse à l’agenda politique.

Le projet, porté et défendu par Simone Veil, fit l’objet d’un vif débat à l’Assemblée nationale, où le courage et la détermination de la ministre de la Santé finirent par l’emporter.

Le 17 janvier 1975, Valéry Giscard d’Estaing, Président de la République, promulgue la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse.

Le texte de loi constitue une avancée considérable en matière de droits des femmes.

L’IVG : un droit en évolution

L’histoire de l’IVG est marquée, depuis 30 ans, par une évolution permanente.

De 1982, année où fut décidé le remboursement de l’IVG par la Sécurité sociale, à 2004, où l’IVG médicamenteuse "en ville" a été rendue possible, de nombreuses étapes ont jalonné cette histoire.

La France est finalement parvenue à établir un équilibre.

Le droit à l’IVG, déclinaison du droit des femmes à disposer de son corps, a ainsi vu ses garanties croître et a su dans le même temps éviter l’écueil de la banalisation.

C’est cet équilibre que Nicole Ameline a voulu mettre en exergue, ministre en charge des droits de la femme, dans son discours du 28 juillet 2004.
-  voir le discours de la ministre

Dans ce dossier : le point sur 30 ans d’IVG

-  "IVG : 30 ans de témoignages" : des archives vidéos exclusives permettent de mieux comprendre le contexte de l’époque et l’enjeu de la loi Veil.

-  "L’IVG : l’histoire d’une révolution sociale" : une chronologie rappelle les étapes les plus marquantes de l’histoire de l’IVG ; un état du droit actuel, textes à l’appui, expose le dispositif juridique en vigueur.

-  "L’IVG aujourd’hui : les chiffres, les démarches et les remboursements" : pour tout savoir sur la pratique de l’IVG, en France, des données les plus récentes aux informations pratiques à detsination des praticiens et des patientes.

-  "L’IVG « en ville » : une avancée importante près de 30 ans après la loi Veil" : cette fiche présente la récente évolution intervenue en matière de droit à l’IVG.

 

Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:29