Actualités
Imprimer cette page 15-02-2007 13:17
Le président de la République au sommet des chefs d’Etats africains. Photo : AFP

Le sommet Afrique-France

La 24e Conférence des chefs d’Etat d’Afrique et de France s’est tenue à Cannes les 15 et 16 février. Qualifiée de "bon sommet" par le président de la République, cette réunion a témoigné de la vitalité des relations franco-africaines. Trois thèmes y ont été abordés : les matières premières en Afrique, la place et le poids de l’Afrique dans le monde, l’Afrique et la société de l’information.

Plus d’une quarantaine de chefs d’Etat africains ont participé à ce sommet aux côtés du président de la République et de plusieurs ministres français. Il a permis d’aborder la question des crises, en particulier celles du Darfour, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire et de la Somalie, et de rappeler l’appui français au processus de dialogue national. Pour la Guinée, la France a pris des dispositions matérielles afin d’apporter son secours le cas échéant aux ressortissants français, libanais et américains présents dans le pays.

Valoriser les atouts du continent

Chacun des trois thèmes abordés correspondait à un enjeu majeur pour le continent. Présidés par un chef d’Etat d’Afrique, les ateliers étaient animés par plusieurs "grands témoins" dont Jacques Diouf, le directeur général de la FAO, et l’académicien Erik Orsenna. Les débats sur les matières premières ont porté sur les ressources naturelles, agricoles et minières (filière coton, minerais, pétrole..). L’objectif était de mettre en relief les atouts dont dispose l’Afrique afin d’en accroître la valeur ajoutée et de favoriser un développement économique et social équitable et durable. Thierry Breton a participé à cette table ronde. Le deuxième atelier, en présence de Philippe Douste-Blazy, a porté sur l’influence de l’Afrique au sein des organisations internationales, sur sa représentation au sein des institutions financières, ainsi que sur les relations de l’Afrique avec les autres pays émergents et l’évolution du dialogue Sud/Sud.

L’Afrique et la société de l’information

Brigitte Girardin a participé au troisième atelier consacré à la société de l’information. Parmi les thèmes abordés : la place des médias, le pluralisme et la liberté d’expression, ainsi que la réduction de la fracture numérique. Aujourd’hui, 3,6 % des Africains ont accès à internet. Différentes initiatives ont déjà été prises pour assurer le développement des technologies de l’information et de la communication sur le continent, notamment à la suite du sommet de Tunis sur la société de l’information, en 2006.


Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:16