Actualités
Imprimer cette page 6-07-2006 17:54
Ceinture de sécurité - Photo : AFP

Sécurité routière : poursuivre la baisse de l’accidentalité

Le Premier ministre a présidé, le 6 juillet 2006, le 8e Comité interministériel de la sécurité routière.

Les résultats sont en net progrès puisqu’en 2005 le nombre de personnes tuées sur les routes est passé sous le seuil des 5 000. La diminution des accidents corporels et des personnes tuées se confirme au premier semestre 2006.

Afin de poursuivre la baisse de l’accidentalité, une attention particulière sera portée au milieu urbain et aux deux roues motorisés. Des audits des politiques locales de sécurité routière seront par ailleurs menés dans les départements.

Poursuivre les efforts

500 radars supplémentaires devraient être mis en place en 2007, permettant principalement d’améliorer la couverture du réseau routier.

Ce déploiement du dispositif de "contrôle-sanction" automatisé sera accompagné en parallèle de mesures destinées à rendre plus lisible la limitation de vitesse.

Sanctionner les automobilistes étrangers en cas d’infraction, qui représentent 15 % des excès de vitesse relevés par les radars automatiques, sera désormais facilité avec de nouveaux accords bilatéraux pour l’identification des titulaires du certificat d’immatriculation.

Les vitesses maximales autorisées, enfin, pour les poids lourds et pour les véhicules de transport en commun, seront harmonisées.

Le permis de conduire

Le ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire a été chargé de conduire la réflexion pour la refonte du fichier national du permis de conduire autour de trois axes :
-  assurer la mise à niveau de l’outil informatique au plan technologique et faire face à l’augmentation des besoins (volume des traitements, adaptations réglementaires) ;
-  prendre en compte la notion de service aux citoyens et son accessibilité via des téléservices ;
-  prendre en compte la directive européenne sur les permis de conduire relative à la standardisation du format et leur caractère renouvelable, ainsi que les exigences générales de sécurité et de maîtrise des coûts.

Le Gouvernement souhaite faciliter l’accès au permis pour les jeunes en apprentissage et en Contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS), afin de favoriser leur insertion professionnelle. Ces derniers bénéficieront donc d’une aide directe de 200 euros dès le 1er septembre prochain.

D’autre part, une mission d’évaluation du permis de conduire à point devrait prochainement être lancée.

Renforcer la sensibilisation dès le plus jeune âge

L’éducation routière au sein de l’Education nationale sera consolidée, en particulier avec la désignation d’un professeur référent "sécurité routière" dans chaque établissement.

En ce qui concerne la réorganisation des épreuves de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) et de l’attestation de sécurité routière (ASR), le support vidéo sera remplacé, à partir de 2007, par un nouvel outil multimédia.

A l’automne 2006, sera organisée une université "jeunes et sécurité routière", par les ministères chargés des Transports et de la Jeunesse. Cette université dressera un bilan des actions des cinq dernières années et ouvrira des perspectives.

Enfin, concernant les autres mesures mises en place, les objectifs fixés sont de faire reculer la mortalité des deux-roues motorisés et d’inciter au port de la ceinture de sécurité par le conducteur et chacun de ses passagers. La sécurité des infrastructures routières sera, de plus, améliorée.


En savoir plus

Chantiers

Sécurité routière : Le combat contre la délinquance sur les routes

Depuis son entrée en fonction en 2002, le Gouvernement a mené une lutte sans relâche contre un fléau national : l’hécatombe routière. Renforçant les contrôles, développant l’arsenal répressif, multipliant les opérations de prévention, mettant l’accent sur l’éducation, il a mobilisé et fait travailler ensemble services de l’Etat, collectivités, associations, entreprises. Avec des résultats encourageants, dont témoigne la baisse du nombre des tués, qui est passé de 7 720 en 2001 à moins de 5 000 en 2006.
1er-03-2007 00:00

Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:18