Actualités
Imprimer cette page 5-02-2007 00:00
La planète terre. Photo : AFP/NASA

Réchauffement de la planète : les scientifiques donnent l’alerte

Le constat dressé par les scientifiques est sans appel : le climat se réchauffe et les activités humaines portent une part de responsabilité dans ce changement. Le rapport alarmant du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat, rendu public le 2 février, incite gouvernements et entreprises à réagir. La France s’est déjà dotée d’un Plan climat.

"Le réchauffement du système climatique est maintenant évident dans les observations de l’accroissement des températures moyennes mondiales de l’atmosphère et de l’océan, la fonte généralisée de la neige et de la glace et l’élévation du niveau moyen de la mer," indique le résumé, destiné aux décideurs, du quatrième rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec).

Réunis à Paris pour leur dixième session, sous l’égide des Nations unies, les quelque 500 scientifiques du Giec et les experts mandatés par les gouvernements d’environ 120 pays ont rendu publiques, le 2 février, les conclusions de leurs travaux à l’issue de plusieurs jours de discussions. A partir de modèles informatiques et travaillant sur plusieurs scénarios, les climatologues ont calculé que la hausse des températures devrait se situer vers 2100 dans une fourchette comprise entre 2° et 4,5°, avec une moyenne de 3°, supérieure donc aux 2° à ne pas dépasser pour éviter que la machine climatique s’emballe.

Le réchauffement est pour l’essentiel dû à l’accroissement des émissions des gaz à effet de serre, principalement du dioxyde de carbone. De nombreux signes indiquent des "causes anthropiques", c’est-à-dire humaines, à ce changement qui s’est accéléré au cours du 20e siècle.

Un message pour les gouvernements

Accroissement des vagues de chaleur, augmentation des fortes précipitations seront quelques-unes des conséquences probables de ce réchauffement, avec d’importantes répercussions sur la faune, la flore et les conditions de vie de millions d’individus. Selon une étude des Nations unies, "50 millions de personnes pourraient devenir des "réfugiés climatiques" d’ici à 2020", a rappelé Nelly Olin, ministre de l’Ecologie et du Développement durable, dans son intervention en ouvrant la dernière journée de travail du Giec, le 1er février.

Un constat qui doit trouver un écho dans les politiques publiques avec la mise en oeuvre de mesures destinées à réduire de manière drastique les rejets de gaz à effet de serre conformément aux objectifs du protocole de Kyoto. A cet égard, la France s’est fortement impliquée avec l’adoption, dès 2004, d’un Plan climat, périodiquement actualisé.

Cette politique commence à porter ses fruits. Les émissions de gaz à effet de serre se sont situées en 2005 à un niveau de 1,8 % en dessous des émissions de 1990 et, autre signe tangible, "grâce à la détermination du Gouvernement et aux efforts de l’ensemble des acteurs, nous avons réussi à découpler la croissance économique de la croissance des émissions", a souligné la ministre en rappelant les mesures les plus récentes : une fiscalité environnementale plus incitative, notamment en matière d’économie d’énergie ; des crédits d’impôt en faveur du développement durable ; la transformation du Codevi en livret de développement durable qui permettra de mobiliser 10 milliards d’euros de prêts écologiques ; des prêts à faible taux pour financer les surcoûts liés à l’introduction de la Haute Performance énergétique dans les logements sociaux.

Une gouvernance mondiale

Mais "le changement climatique est une question de solidarité internationale", a insisté la ministre, en évoquant la mobilisation nécessaire dans le cadre du protocole de Kyoto dont la première étape se termine en 2012 et dont une deuxième phase devrait être mise en place en 2008, alors que la France présidera l’Union européenne.

Enfin, sur l’ensemble des questions environnementales, la nécessité d’une gouvernance mondiale s’est faite jour. La conférence "Citoyens de la Terre", qui s’est tenue à Paris les 2 et 3 février à l’initiative du président de la République, a débouché sur l’Appel de Paris qui pose les bases d’une future organisation des Nations unies pour l’environnement. Un projet qui a reçu l’accord de plus de quarante pays.


En savoir plus


-  Le dossier de presse (format pdf) sur la réunion du Giec, sur le site du ministère de l’Ecologie et du Développement durable
-  Le résumé du rapport du Giec à l’intention des décideurs, sur le site de la Mission interministérielle de l’effet de serre
-  L’intervention de Nelly Olin (format pdf), sur le site du ministère de l’Ecologie et du Développement durable
-  Le Plan climat, sur le site du ministère de l’Ecologie et du Développement durable
-  Le site de la conférence de Paris
-  Le site de la Mission interministérielle de l’effet de serre
-  L’Appel de Paris, sur le site Citoyens de la Terre

Sur le même thème

Chantiers

Environnement : La mobilisation pour un développement durable

Avec l’adoption d’une stratégie nationale de développement durable en 2003, l’engagement du Gouvernement en faveur d’un mode de développement conciliant progrès social, croissance économique et respect de l’environnement a franchi une étape décisive. Cet engagement, confirmé au plan institutionnel en 2005 par l’inscription dans la Constitution française d’une Charte de l’environnement, s’est déjà traduit par la mise en œuvre de nombreuses mesures qui font du développement durable l’affaire de tous. L’enjeu : une planète préservée pour les générations futures.
28-03-2007 00:00

Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:18