Actualités
Imprimer cette page 25-09-2005 00:00
Photo : AFP

Dominique de Villepin affirme la "reconnaissance de la Nation" envers les harkis

Le Premier ministre a exprimé dimanche 25 septembre 2005 "la reconnaissance de la Nation envers les harkis" au cours d’une cérémonie marquant la journée nationale en leur hommage. Il était accompagné de Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, et Hamlaoui Mekachera, ministre délégué aux Anciens combattants.

"Je veux affirmer, au nom du Gouvernement, la reconnaissance de la Nation envers les harkis", a déclaré le Premier ministre lors d’une cérémonie aux Invalides à Paris. "Nous n’oublierons pas le sacrifice des harkis. Nous n’oublierons pas leur courage, ni leur dignité". "Cette année, nous commémorons plus particulièrement le groupement mobile de sécurité crée il y a cinquante ans" a-t-il affirmé.

"A eux comme aux 200 000 hommes qui, entre 1954 et 1962, se sont engagés pour la France, nous voulons dire notre respect", a poursuivi le chef du Gouvernement en soulignant que "beaucoup y ont perdu la vie".

Après la loi de 1994, la loi de février 2005 reconnaissant la "contribution nationale" des rapatriés d’Algérie, pieds-noirs et harkis" témoigne de la "volonté de la France de ne pas oublier cette page tragique de l’histoire et de rendre hommage à ceux qui ont été trop souvent oubliés", a ajouté Dominique de Villepin.

La loi de février 2005 porte "reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés" avec notamment une indemnisation financière des harkis.

"La reconnaissance de la Nation est désormais marquée dans la pierre. Elle est à jamais gravée dans notre mémoire collective", a-t-il conclu.


En savoir plus


-  Allocution du Premier ministre à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux harkis et aux membres des autres formations supplétives, sur ce site
-  Loi n°2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés

Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:18