Actualités
Imprimer cette page 13-07-2006 17:47
Réunion présidée par Dominique de Villepin - Photo : AFP

Le Conseil national du littoral : lieu d’échange et d’expertise

Dominique de Villepin a installé, le 13 juillet, le Conseil national du littoral et ses 72 membres, nommés pour cinq ans. Pour le Premier ministre, le CNL "doit devenir un véritable parlement du littoral, l’enceinte naturelle d’une politique plus intégrée et davantage centrée sur les acteurs’.

Le CNL a d’abord été créé pour être un lieu d’échanges et d’expertise. Parmi ses membres : des parlementaires, des élus des collectivités territoriales de métropole et d’outre-mer, des représentants des milieux socioprofessionnels, des personnalités de la société civile et des représentants des établissements publics concernés.

De cette diversité et de cette concertation renforcée doit naître une "vision plus intégrée entre la protection de l’environnement, l’urbanisation et le développement économique", sur des principes de "subsidiarité et de responsabilité territoriale", a expliqué le Premier ministre lors de son allocution.

Une méthode

Le Gouvernement souhaite travailler sur la base du rapport 2003 de la Commission du littoral du Conseil national de l’Aménagement du territoire (voir la synthèse). De même, il devra s’inspirer de la recommandation adoptée par le Parlement et le Conseil européens sur la gestion intégrée des zones côtières en Europe (voir le dossier). Deux directions seront privilégiées :
-  atteindre une meilleure coordination des politiques publiques française et européenne en mobilisant les services déconcentrés de l’Etat et en permettant à plus de décisions administratives d’être prises à ce niveau ;
-  appliquer le principe de subsidiarité en privilégiant la méthode contractuelle : "les projets de développement doivent être élaborés en concertation entre les collectivités territoriales, les acteurs socioprofessionnels et les associations locales, avec l’appui de l’Etat" a précisé Dominique de Villepin.

Deux grands défis

Le Conseil national du littoral doit d’abord répondre au problème de la pression démographique. Les 900 communes littorales maritimes comptent 7 millions d’habitants. La densité y est trois fois supérieure à la moyenne nationale. Pour le Premier ministre, cette pression "modifie en profondeur la vie sociale des territoires littoraux et fait apparaître de nouvelles difficultés" liées au chômage, à l’exclusion, où les attentes des nouveaux habitants diffèrent parfois de celles de la population plus ancienne.

Pour Dominique de Villepin, le deuxième défi du CNL est le renforcement de l’activité économique du littoral. "Nous devons d’abord offrir de véritables perspectives à la pêche maritime française", a-t-il précisé. Sur l’agenda du Gouvernement figure aussi la compétitivité et la desserte des ports : A ce titre, le Premier ministre adressera fin juillet 2006 aux préfets leurs mandat de négociation des contrats de projet Etat-régions. L’enjeu est en outre d’"améliorer l’offre touristique du littoral français". Dans un contexte de concurrence accrue entre destinations, le Gouvernement souhaite miser sur la qualité et la concertation entre responsables locaux et opérateurs privés.

Trois grands sujets de réflexion pour le CNL

Le CNL doit évaluer les outils de gestion intégrée des zones côtières. Il doit aussi se pencher sur la nécessité d’anticiper les risques naturels tels que les conséquences du changement climatique. Enfin, son rôle sera de faire du littoral un lieu essentiel du développement des énergies renouvelables. Ce développement devra cependant se faire "de manière harmonieuse et organisée, dans le respect des autres activités, de la protection des paysages et de la biodiversité", a précisé Dominique de Villepin.


En savoir plus


-  L’allocution du Premier ministre, sur ce site
-  Le communiqué de presse, sur ce site
-  Le dossier de presse sur ce site
-  Le décret fixant la composition et le fonctionnement du CNL
-  La synthèse du rapport 2003 de la Commission du littoral du CNDAT, sur le site de la Datar
-  Le dossier sur la recommandation adoptée par le Parlement et le Conseil européens sur la gestion intégrée des zones côtières en Europe, sur le site de l’IFREMER

Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:34