Actualités
Imprimer cette page 2-05-2007 16:32
Photo : AFP

Le commerce équitable progresse

La consommation par an et par habitant de produits issus du commerce équitable est passée de 2 euros en 2005 à 2,80 euros en 2006. La France va mettre en place une garantie concernant le bon usage de l’appellation.

Le commerce équitable vise à assurer une juste rémunération du travail des producteurs des pays en voie de développement et à établir avec eux des rapports d’échanges plus équilibrés. Les producteurs doivent, en contrepartie, respecter les principes du développement durable et les droits fondamentaux.

Les acteurs du commerce équitable et les associations de consommateurs ont donc souhaité qu’un mécanisme officiel de reconnaissance et de contrôle des acteurs de la filière soit mis en place. Le décret qui sera publié à la fin de la semaine en précisera les modalités, a indiqué le ministre des PME, Renaud Dutreil, au Conseil des ministres du 2 mai.

Quinzaine nationale du commerce équitable

L’autre objectif du Gouvernement est d’assurer la visibilité de ce type de commerce. La Quinzaine nationale du commerce équitable, qui se tient du 27 avril au 13 mai dans toute la France, y contribuera. Au cours de ces deux semaines, plus de trois mille manifestations (débats, conférences, rencontres avec des producteurs, distribution d’échantillons) sont organisées, y compris dans des supermarchés, avec l’appui d’associations ou de comités de quartiers.

On trouve désormais, dans les boutiques en ligne et les magasins de rue des gammes complètes de cosmétiques, de doudous, d’objets de décoration ou de vêtements, et le café représente désormais moins de 50 % de la consommation de produits issus du commerce équitable. Une nouvelle génération de patrons s’engage dans la durée avec des petits producteurs du Sud, organisés collectivement. Et les consommateurs français, en 2006, ont consacré plus de 160 millions d’euros à l’achat de tels produits.


Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:10