Actualités
Imprimer cette page 14-05-2007 13:07
Photo : AFP

Cinq mesures pour lutter contre les violences à l’hôpital

Philippe Bas a présenté, le 11 mai, cinq mesures pour lutter contre les violences faites aux professionnels et dans les établissements de santé. Objectif : renforcer la sécurité grâce, notamment, à des partenariats avec les forces de l’ordre.

"Chaque directeur d’hôpital [devra] conclure un partenariat avec les forces de l’ordre les plus proches de son établissement", a annoncé Philippe Bas. Une collaboration qui permettra de disposer d’un diagnostic de sécurité et d’un système d’alerte adaptés aux risques encourus par les personnels de l’établissement, en fonction de l’environnement.

Seconde disposition : la création d’un volet sécurité dans chaque projet d’établissement. Il comprendra un rappel à l’obligation de neutralité et de laïcité du service public, l’affirmation des droits et devoirs des soignants, soignés, personnels et visiteurs, une plus grande vigilance à l’égard des objets dangereux et substances interdites susceptibles de circuler, et la mise en place de dispositifs de sécurité passive - vidéosurveillance, systèmes d’alerte, serrures électroniques...

Les Agences régionales de l’hospitalisation veilleront systématiquement à ce que le volet sécurité soit pris en compte dans les projets immobiliers et mobiliers, dans le cadre du Plan hôpital 2012. Un budget de 15 millions d’euros sera affecté, en 2008, à l’aménagement ou la réfection de tout bâtiment hospitalier, au renforcement de la sécurité et à l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des patients.

Protéger les personnels hospitaliers comme les professionnels de santé exerçant en ville

"Nous avons le devoir d’assurer aux personnels qui seraient victimes de violences l’accompagnement psychologique, social, juridique et administratif dont ils ont besoin", a insisté Philippe Bas. Toute personne victime d’un acte de violence bénéficiera d’une prise en charge et d’un suivi par un réseau d’intervenants mobilisés par la direction de l’établissement. Dès 2008, un module spécifique sera intégré à la formation initiale des professionnels de santé pour les préparer à faire face aux situations de violence et à accompagner les victimes.

Enfin, des partenariats doivent être mis en place entre forces de l’ordre et médecins de ville afin de concevoir un dispositif prioritaire de surveillance et d’alerte dans les zones sensibles.


En savoir plus


-  Le communiqué (format pdf), sur le site du ministère de la Santé et des Solidarités

Les dossiers

L’élection présidentielle 2007

L’élection présidentielle 2007 a eu lieu les 22 avril et 6 mai. Ce scrutin est un rendez-vous citoyen essentiel de la vie politique française. Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat dispose d’attributions importantes.
23-04-2007 00:00

Les autres dossiers


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:10