> Accueil > Les chantiers > Education

Education : de nouvelles orientations pour l’Ecole

Mise à jour : 24-07-2006

La synthèse

Promouvoir l’égalité des chances à l’école, favoriser la réussite de tous les élèves et assurer une meilleure insertion des jeunes dans la vie professionnelle : pour répondre aux préoccupations des Français, le Gouvernement fixe au système éducatif des objectifs concrets. Depuis 2002, il met en place des réformes sur le long terme pour rendre l’école plus juste et plus efficace : adoption d’une nouvelle loi d’orientation pour l’école, relance de l’éducation prioritaire et rapprochement entre université et monde du travail.

Verbatim

Illust:portrait villepin, 1.6 ko, 50x69
"Au cœur de l’égalité des chances, il y a aussi l’éducation. Pour chacun d’entre nous, elle représente un rendez-vous républicain essentiel. Notre responsabilité, c’est de la renforcer sans cesse et de lui donner les moyens de s’adapter aux exigences modernes". Dominique de Villepin, Premier ministre, conférence de presse sur l’égalité des chances, le 1er décembre 2005.

Illust:portrait robien, 2.7 ko, 50x69
"L’égalité des chances, c’est tout simplement l’un des piliers essentiels de notre école républicaine. Donner à chaque enfant des chances égales d’épanouir ses talents et d’accéder au meilleur de ce que peut lui offrir l’expérience : voilà selon moi la première justification d’une école véritablement démocratique". Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale, conférence de presse à l’occasion de la rentrée scolaire, le 31 août 2005

Discours


-  Conférence de presse du Premier ministre, Dominique de Villepin, sur l’égalité des chances, le 1er décembre 2005.

-  Présentation par les ministres, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, Gilles de Robien et François Goulard du bilan de l’année scolaire et universitaire 2005-2006, le 5 juillet 2006.

-  Discours du ministre de l’Education nationale, Gilles de Robien, sur le Socle commun de connaissances et de compétences, le 10 mai 2006.

-  Intervention du ministre de l’Education nationale, Gilles de Robien, à l’occasion de la relance de l’éducation prioriaire, le 8 févier 2006.

Vidéo

Education prioritaire : l’ambition de la réussite

Durée : 2’25’’

chiffres clés


81,9%

des candidats ont été reçus au baccalauréat en 2006, soit 2 points de mieux qu’en 2005. Ce taux de réussite record concerne les trois filières du bac (général, technologique, professionnel) (Ministère de l’Education nationale).

249

collèges "Ambition réussite" et 1600 écoles constituent le nouveau réseau d’éducation prioritaire mis en place par le ministre de l’Education, Gilles de Robien, le 8 février 2006 (Ministère de l’Education nationale).

12 441 800

élèves ou étudiants des classes supérieures des lycées ont été accueillis à la rentrée 2005. Ils ont été pris en charge par 1 307 000 personnes dont 888 000 enseignants au sein de 68 012 écoles, collèges et lycées publics ou privés (Ministère de l’Education nationale).

2 283 000

étudiants ont été reçus dans l’enseignement supérieur à la rentrée 2005 dont 1 367 000 dans les universités (Ministère de l’Education nationale).

Textes de références


-  Décret du 11 juillet 2006 relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l’éducation

-  Décret du 22 août 2005 relatif au Haut Conseil de l’éducation.

-  Loi du 23 avril 2005 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école.

-  Loi du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics.


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:11