Conseils des ministres
Imprimer cette page 25-05-2005 15:50

La mise en oeuvre du plan " vieillissement et solidarités " et du plan gériatrie

La secrétaire d’État aux Personnes âgées a présenté une communication sur la mise en oeuvre du plan " vieillissement et solidarités " et du plan gériatrie.

L’évolution démographique de notre pays, marquée par l’allongement de l’espérance de vie, est un phénomène positif qui nécessite un accompagnement renforcé du grand vieillissement.

Pour faire face à cette évolution, le Gouvernement a adopté le 6 novembre 2003 un plan " Vieillissement et Solidarités ". Grâce aux recettes de la journée de solidarité et à l’augmentation des crédits médico-sociaux en faveur des personnes âgées, de nombreuses actions visant à offrir aux personnes dépendantes et à leurs familles le choix entre le maintien à domicile ou l’entrée en établissement dans les meilleures conditions ont été financées.

Ont été ou seront financés en 2004 et 2005, la création de 10 250 places de services de soins infirmiers à domicile, de 2 250 places d’hébergement temporaire et de 4 250 places d’accueil de jour destinées, notamment, à la prise en charge des malades atteints de la maladie d’Alzheimer, la rénovation et la mise aux normes de 124 établissements vétustes, la médicalisation de 2 750 établissements existants permettant la création de 20 000 emplois de personnel soignant et la médicalisation de près de 160 nouveaux établissements, soit 8 600 places d’accueil supplémentaires.

Parallèlement, le plan " gériatrie ", adopté en octobre 2003, organise un meilleur accueil des personnes âgées à l’hôpital. Ainsi, a été déjà financée la création de 1 410 lits de court séjour gériatrique, de 75 équipes mobiles, de 877 lits supplémentaires et de 46 emplois médicaux. De plus, depuis fin 2004, tous les centres hospitaliers universitaires disposent d’un service de court séjour gériatrique ; 108 des 207 établissements hospitaliers dotés d’un service d’accueil des urgences sont pourvus d’un service de court séjour gériatrique. Ces mesures permettront la création d’au moins 34 000 emplois nouveaux d’ici 2007. Parallèlement, les contrats d’apprentissage et plus de 10 000 contrats d’avenir seront déployés dans ce secteur.

En complément de ce plan, il est nécessaire de renforcer le potentiel gériatrique hospitalo-universitaire pour faire face aux besoins croissants d’enseignement de cette discipline à tous les futurs médecins et à l’ensemble des personnels hospitaliers et paramédicaux exerçant dans ce domaine, ainsi qu’aux besoins de recherche sur le vieillissement. Ainsi sera doublé d’ici six ans le nombre de professeurs d’université-praticiens hospitaliers et chefs de clinique ; les crédits nécessaires à leur nomination seront affectés dès 2006.

Enfin, un comité d’experts composé de représentants du secteur, de démographes, de sociologues, de philosophes, de chefs d’entreprise et d’élus sera réuni pour examiner les implications individuelles, culturelles, sociales, médicales, économiques et politiques de l’évolution démographique de notre pays. Ce comité remettra un rapport en 2006.


Thèmes


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:25