Communiqués
Imprimer cette page 11-09-2006 17:07

Réunion pour faire le point sur l’épidémie de chikungunya

Le Premier ministre, Dominique de VILLEPIN, a réuni le ministre de la Défense, le ministre de la Santé et des Solidarités, le ministre de l’Outre-mer, le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche pour faire le point sur l’épidémie de chikungunya.

Les efforts menés depuis plusieurs mois dans le cadre de la lutte anti-vectorielle ont permis de réduire des deux tiers le nombre de nouveaux cas par rapport à ceux qui étaient dénombrés l’an dernier au mois d’août. L’expérience acquise depuis un an nous permet de mieux lutter contre la transmission de la maladie et contre ses conséquences en matière économique et sociale. Elle nous conduit aussi à anticiper, avec le retour de la saison chaude, une augmentation du nombre de contaminations.

Pour répondre à ce risque, un plan de crise a été préparé par le Gouvernement.
-  Ce plan prévoit l’organisation de la lutte anti-vectorielle pour les prochains mois, la préparation des établissements hospitaliers et l’information de chaque Réunionnais sur les moyens concrets de lutter contre le moustique et donc de limiter la diffusion de la maladie.
-  Toutes les mesures de solidarité annoncées par le Premier ministre dès février, en matière de protection sanitaire des personnes, d’aide aux personnes les plus vulnérables et de soutien aux entreprises touchées par les conséquences de l’épidémie seront maintenues aussi longtemps que nécessaire. Certaines de leurs conditions de mise en œuvre ont été assouplies, notamment pour aider le secteur touristique.

De la même façon, un plan de préparation à la reprise de l’épidémie est en cours d’achèvement en ce qui concerne Mayotte.

Le plan de préparation à la reprise de l’épidémie à Mayotte sera présenté par le préfet prochainement pour validation par le Gouvernement.

Au-delà du traitement du risque immédiat :
-  L’Etat mettra en place et gèrera, en collaboration avec les collectivités locales, un service permanent de lutte anti-vectorielle permettant de lutter durablement contre le chikungunya et de prévenir l’apparition ou le retour d’autres maladies vectorielles graves.
-  Il renforcera la capacité et les moyens humains des hôpitaux de la Réunion.
-  Le centre de recherche et de veille sur les maladies émergentes de l’Océan indien sera mis en place avant la fin de l’année. Dès fin septembre, il sera créé sous la forme d’un groupement d’intérêt scientifique réunissant tous les partenaires du projet (organismes de recherches, agences sanitaires, université, collectivités locales.)

Enfin, le Gouvernement accompagnera les efforts des collectivités réunionnaises et ses autres partenaires locaux pour promouvoir la destination Réunion en France et en Europe. Une première campagne de promotion sera donc engagée dès les prochaines semaines par le ministère du Tourisme.


Thèmes

Cet article se rattache à ...

Le dossier sur le meme theme

Santé : le système social français entre dans l’ère du numérique

Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a présenté les 19 et 22 septembre 2006 deux avancées majeures pour le traitement médical des Français : la carte Vitale II et le dossier médical personnel (DMP), qui s’apprêtent à révolutionner notre approche des soins.
27-09-2006 11:37
Santé : le système social français entre dans l’ère du numérique

Chantiers

Santé

Des objectifs et des moyens adaptés aux enjeux de demain
8-02-2007 18:21
En savoir plus sur Santé

Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe GouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2006   |   Plan du site   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   Màj : 04/06/2007, 14:20