Actualités
Imprimer cette page 24-05-2005 16:15
Philippe Douste-Blazy et François d’Aubert - Photo : AFP

Santé : lancement de l’Institut National du Cancer

Mardi 24 mai, Philippe Douste-Blazy et François d’Aubert ont présenté, lors d’une conférence de presse, l’installation de l’Institut National du Cancer. Mission : définir les grands axes de la prévention, organiser la prise en charge des personnes atteintes et coordonner la recherche contre le cancer.

Dans le cadre du Plan Cancer lancé en 2003, le ministre des Solidarités, de la Santé et de la Famille et le ministre délégué à la Recherche ont lancé l’Institut National du Cancer.

-  Voir le chantier Santé : une lutte déterminée contre le cancer, sur ce site

Cette structure a pour vocation de piloter la lutte contre la maladie en France, en association avec les partenaires européens dépendants de l’OECI (Organisation Européenne des Instituts de Cancérologie) et les organismes internationaux comme le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer dépendant de l’OMS).

Ses missions, outre veiller à la bonne application du Plan Cancer jusqu’en 2007, sont :

-  d’animer les politiques publiques d’information, de prévention et de dépistage du cancer ;
-  d’élaborer et de diffuser les normes de qualité des soins pour un traitement personnalisé du patient et une égalité d’accès à ces soins ;
-  de proposer et de financer des actions de recherche, favorisant ainsi la complémentarité entre toutes les structures de recherche ;
-  de faciliter la collaboration au niveau international mais également avec les entreprises ;
-  de permettre à la lutte contre le cancer d’être encrée dans le cadre européen.

Un "rôle de premier plan"

"Neuf mois après sa création, l’INCa est aujourd’hui pleinement opérationnel", a affirmé François d’Aubert lors de son discours.

Il associe "les pouvoirs publics, (...) les médecins, les personnels médicaux, les chercheurs, les associations, toutes les femmes et tous les hommes qui luttent contre le cancer et accompagnent les malades", a souligné le ministre délégué à la Recherche.

François d’Aubert a indiqué que l’Institut National du Cancer doit "assurer la coordination et renforcer la synergie entre soins et recherche dans le domaine du cancer avec l’ensemble des acteurs impliqués", constituant ainsi "la deuxième étape du Plan cancer".

"Mobilisation" et "engagement"

Il s’agit d’une "volonté de mobilisation de tous et un engagement sur les moyens consacrés à cette maladie", a précisé Philippe Douste-Blazy.

L’Institut National du Cancer, selon le ministre des Solidarités, de la Santé et de la Famille, "constitue la 70ème" mesure du Plan Cancer.

"Soixante-dix millions d’euros ont été affectés à l’Institut National du Cancer en 2005 et 80 millions le seront en 2006, pour atteindre 100 millions en 2007", a-t-il également assuré.

Le ministre a, en outre, mis en avant "trois points" :

-  développer les dépistages organisés et la prévention ;
-  permettre l’égal accès à des soins de qualité et à un accompagnement personnalisé ;
-  soutenir les personnes guéries de cette maladie afin qu’elles ne soient plus pénalisées, notamment en étant privées d’accès aux prêts ou aux assurances.

24-05-2005 16:15
Imprimer cette page

Thèmes

Focus


-  Le communiqué de presse, sur le site du ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille
-  Le discours de Philippe Douste-Blazy, sur le site du ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille
-  Le discours de François d’Aubert, sur le site du ministère délégué à la Recherche
-  Plan cancer : 2 ans d’actions et de résultats, article d’actualité du 11 avril 2005, sur ce site
-  Santé : une lutte déterminée contre le cancer, chantier du 23 avril 2004, sur ce site

Chantiers

Assurer la cohésion sociale

Conduire une action plus forte et mieux coordonnée pour les personnes les plus fragiles figure parmi les priorités du Gouvernement a rappelé le Premier ministre, le 6 mai 2004 : "La cohésion sociale, c’est un grand projet pour lequel nous voulons mobiliser toute l’énergie gouvernementale".
31-05-2005 17:05
En savoir plus sur Assurer la cohésion sociale

les dossiers

Attractivité du territoire

Dès le 27 juin 2003, lors de la première Conférence mondiale pour les investissements internationaux de La Baule, le Premier ministre présentait la démarche engagée par le Gouvernement pour renforcer durablement l’attractivité du territoire français.
30-05-2005 00:00
En savoir plus sur Attractivité du territoire

Les autres dossiers

Premier ministre et nouveau gouvernement français - Actualité politique et internationale, informations sur la composition du gouvernement, le Premier ministre Jean Pierre Raffarin et les différentes institutions et organimes de la République. Toute l'information gouvernementale, le conseil des ministres, la liste des ministres (membres du gouvernement) et de chaque ministère et les politiques développées par le gouvernement en France.
Les ministres du gouvernement Raffarin 4 : Les grandes réformes : loi sur la laicité, lutte contre le chomage, politique emploi, securité routière, budget état ...

Composition du gouvernement - Forum de discussion - Reforme des retraites - nouvelles technologies - Premier Ministre / gouvernement


Accueil ThématiqueToute l'information gouvernementale en continuLes chantiersLe gouvernementParticipez aux forums
République Française   |   SIG © 2005   |   Infos Site   |   Version Mobile   |   RSS   |   Màj : 25/04/2007, 17:22